LA CONTRUCTION DU JARDIN DES LUTINS

La problématique scolaire au Sénégal
L’Etat sénégalais, malgré tous ses efforts, ne parvient pas à scolariser, dans de bonnes conditions, tous les enfants en âge de l’être. Seuls 55% des enfants sont scolarisés dans le système primaire, 35 % de ces enfants sortent du système scolaire sans savoir lire, écrire et compter et seulement 3 % des enfants sont scolarisés dans une structure préscolaire (3 à 6 ans).
Dans sa Nouvelle Lettre de Politique Générale pour le secteur de l’Education pour la période 2012-2025, le gouvernement sénégalais classe le développement de la Petite Enfance comme « non seulement une réponse à un besoin social mais aussi un investissement essentiel dans les Ressources Humaines ».
Par ailleurs, les parents (et plus particulièrement les mères) ont du mal à jouer un rôle actif et moteur auprès des Institutions de leur communauté. En ce qui concerne l’école, ces freins proviennent du fait que la grande majorité est illettrée, n’ayant jamais « fréquenté les bancs ». Un sentiment d’infériorité et d’impuissance face à « ceux qui savent » ainsi que des rôles et des places très codifiés dans la société traditionnelle peulhe les empêchent de jouer pleinement leur rôle d’acteur de développement.
Notre association a décidé de relever le défi de la scolarisation des 3-6 ans en construisant son propre jardin d’enfants dénommé le Jardin des Lutins
Le projet répond en fait à deux besoins. Le premier, primordial, est la scolarisation des enfants de 3 à 6 ans, afin de les préparer au mieux à l’école primaire et limiter au maximum les trop nombreux échecs scolaires. 
Le second besoin est celui de l’autonomisation des femmes par le biais de leur implication, en tant que mère, au sein du Jardin d’enfants puis au sein de la structure associative.    
Le but du projet est d’offrir aux populations une infrastructure de qualité répondant aux normes en vigueur au Sénégal et capable d’accueillir dans de bonnes conditions plus de la moitié de la population concernée et en permettant aux parents de s’impliquer dans la vie démocratique de l’école.

Le Jardin des Lutins a ouvert ses portes le 18 octobre 2018

En Janvier 2018, une campagne de financement participatif nous a permis de récolter près de 5000 €, de quoi construire une salle de 60 m2, une cuisine et un bloc sanitaire sur un terrain de 700 m2.
Le projet final comprend 3 salles, afin de couvrir de façon satisfaisante plus 50 % des besoins de scolarisation du village.
Aujourd’hui, 65 enfants fréquentent notre structure ; ils sont encadrés par 3 enseignants et une aide maternelle.

L’enseignement dispensé au Jardin suit les directives de l’Education nationale sénégalaise.
Toutefois, pour répondre aux besoins des enfants sur le plan nutritionnel, les enfants se voient offrir un petit-déjeuner et un gouter chaque jour.

Pour participer à la contruction de cet établissement: www.helloasso.com/associations/djambedoula/formulaires/2